L’écosubvention est destinée aux propriétaires occupants modestes afin de les encourager dans des travaux d’isolation des combles ou de remplacement d’anciennes chaudières.

Avec l’éco-subvention, l’État peut vous verser de 20% à 35% du montant de vos travaux de rénovation thermique.

Cette écosubvention offre en effet la possibilité de financer une partie des travaux d’économie d’énergie immédiatement rentables de façon à économiser jusqu’à 35 % du montant des travaux de rénovation thermique.  70 % de cette subvention doit être disponible au démarrage des travaux.

Qui peut bénéficier de l’éco-subvention ?

Son attribution dépend de 3 types de conditions : votre logement, la nature des travaux, vos ressources / salaires.

Le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans et il est nécessaire de s’engager à l’occuper comme habitation principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux.

Les travaux ne doivent pas avoir commencé mais ils doivent débuter au plus tard 1 an après la demande de subvention. Enfin, ils doivent être effectués par des professionnels du bâtiment, pour un montant compris entre 1 500 euros et 13 000 euros.

Votre salaire ne doit pas dépasser un certain seuil : ce plafond correspond à la somme des revenus de toutes les personnes partageant le logement, telle qu’elle figure sur le dernier avis d’imposition.

2 niveaux de plafond de ressources sont distingués :

– Le premier, dit « de base », donne droit à la prise en charge des travaux
à hauteur maximum de 20%.
– Le deuxième, dit « prioritaires », donne droit à la prise en charge des
travaux à hauteur maximum de 35%.
Si les revenus se situent dans cette deuxième tranche, le bénéficiaire de l’écosubvention peut bénéficier en plus d’une écoprime de 1 000€, suivant certaines conditions techniques.

Voici le détail du plafond des ressources pour l’éco subvention :

Pour compléter l’éco subvention, l’État vous propose aussi :

– une aide supplémentaire versée sous forme de crédit d’impôt de 25% à 50%, même si vous n’êtes pas imposable.

– si votre revenu annuel est inférieur à 45.000  €, l’écosubvention se cumule avec l’Éco-prêt à taux zéro, accessible selon conditions techniques particulières (infos au 0 810 060 050 (n° Azur, valable en France métropolitaine au prix d’un appel local))