Le prêt à taux fixe est un prêt dont le taux est fixé dès l’origine et reste constant pendant toute la durée pendant laquelle vous avez contracté votre prêt.

Le prêt à taux révisable suit l’évolution de l’indicateur financier sur lequel il est indexé (à la hausse comme à la baisse). Le prêt à taux révisable est légèrement moins cher en taux de départ, en revanche le risque existe que les taux montent et que le taux plafond devienne supérieur au prêt à taux fixe

On parle de prêt capé, lorsque les variations sont limitées à la hausse comme à la baisse.
Exemple de conditions actuelles suivant les différents prêts immobiliers :

* Taux fixe : 1,75 % sur 15 ans
* Taux révisable avec limitation (capé) : 3,75 % plus ou moins 2 %
* Taux révisable sans limitation (non capé) : 3,40 %

Dans ces exemples les mensualités du prêt à taux fixe seront constantes pendant 15 ans (taux 4,55 % + assurance). Les mensualités appliquées au prêt à taux révisable seront revues chaque trimestre en appliquant l’indice de référence plus une marge, le taux d’interêt pourra être limité à 5,65 % (prêt capé), ou au contraire ne pas être limité (prêt non capé).

Dans certains cas, une augmentation de l’indicateur financier peut se répercuter à la fois sur le taux d’intérêt qui augmente dans certaines limites et sur la durée du prêt qui se trouve allongée de 1 à 7 ans.

‘indicateur financier utilisé est un taux défini par les marchés financiers, en général l’Euribor. Les taux peuvent être révisés :

* tous les trimestres (Banque Woolwich, CDE La Hénin, UCB),
* tous les semestres (Crédit Immobilier de France),
* tous les ans (Crédit Foncier de France, Crédit Mutuel, Crédit Agricole, Crédit Lyonnais, La poste…) et jusqu’à deux ans (BNP).

Source : http://www.pret-a-emprunter.fr/lexique-financier.html

Outils gratuits : simulation gratuit et rapide, sans inscription : http://www.immocalculette.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer